La rubrique d’Eulalie : Le carnet de notes

        Vous êtes du genre dans la lune, toujours dans votre monde ? Dans votre lit, sous la douche, dans les transports, au boulot ou à l’école, vous ne pouvez pas vous empêcher de rêver ? Le carnet de notes est donc un outil indispensable pour vous !
        Ça nous est déjà tous arrivé d’avoir une idée de dingue, que ce soit sur un lieu, un personnage ou une simple phrase, et de… l’oublier. Horreur absolue ! L’oublie est synonyme de perte pour l’écrivain, qui se voit démuni d’une idée au potentiel prometteur. Pour remédier à cet incident que je ne souhaite à personne, et à d’autres petits aléas dus à l’écriture, voici des idées de carnet de notes :


 

        Le carnet « fourre-tout » dont l’élégant nom est très représentatif. C’est le carnet à toujours avoir sur soi. De préférence petit et facile à transporter, il vous permet de noter n’importe laquelle de vos idées survenues à l’improviste où que vous soyez. Pratique, il est aussi rapidement rempli, je vous conseille donc de privilégier les carnets et petits cahiers en papier recyclé — parce qu’on n’oublie pas de penser à la planète quand on est écrivain !


 

        Le carnet récapitulatif : c’est celui dans lequel vous ordonnez vos idées. Tiens, sur cette page il y a un schéma de bâtiment, des prénoms inventés dans le tram à cause de cette publicité amusante et ma liste de course… Pas facile de se retrouver au milieu de sa propre tête ! Autant recopier ce qui nous intéresse et laisser de côté ce qu’on ne veut pas exploiter.


        Le carnet au propre : c’est celui dans lequel vous vous faites plaisir. Vous aimez les belles présentations, les couleurs, une calligraphie appliquée ? Ce carnet est fait pour mettre en valeur votre bébé et le matérialiser, d’une certaine manière. De plus, si vous êtes du genre artiste, je vous conseille de carrément passer à la taille du cahier : vous pouvez y ajouter vos croquis, vos plans, vos portraits. Et ainsi avoir un aperçu synthétique des lieux et personnages de votre histoire — dixit la fiche personnage.


 

        Bonus : un carnet par livre. Pour les plus productifs et les plus courageux d’entre vous, le carnet par thème va vous ravir. Vous pouvez décider de consacrer un cahier à l’une de vos œuvres en particulier, pour ainsi n’avoir que cette histoire sous les yeux et ne pas vous mélanger les pinceaux.


Dans un domaine plus large, vous pouvez consacrer un carnet à vos citations préférées, un carnet à vos lectures coup de cœur, un carnet à vos pensées intimes… Les possibilités sont infinies, surtout quand on a de l’imagination à revendre !



Onjoy !

 

PowerOfWords

 

Commentaires récents

  • Coco
    14 mai 2017 - 19 h 44 min ·

    Moi j’écris jamais rien dans un carnet… Quelques fois, j’écris quelques trucs, surtout pour mon meurtre et le plan de mon vaisseau pour Kepler-62, mais sinon… Bah j’écris jamais rien, je connais mes personnages par cœur, et je les imagine habiter chez moi…

Commenter