Ecrire en toutes circonstances

 

30 minutes par ci, 30 minutes par là, toute occasion est bonne à prendre pour sortir son ordinateur ou son calepin pour écrire, au lieu d’attendre en s’occupant avec son smartphone (avouons que nous le faisons tous !).

Pensez juste à toujours avoir l’un des deux supports de rédaction avec vous (avec une batterie pleine de préférence, en ce qui concerne l’ordinateur portable).

2

Ecrire dans un cadre bien défini, un bureau, votre chambre, sur la table de la salle à manger…, a un côté rassurant. On se fait sans doute moins distraire par des éléments extérieurs.

Or, l’imagination puise sa source dans ce qui sort de l’ordinaire. Je vous invite donc à sortir des sentiers battus et à partir écrire ailleurs que dans votre cocon habituel. Partez en excursion dans une forêt, écrivez dans un train, un bar, au bord de la mer ou d’un lac. Changez d’air ! Voyagez ! Déjà, cela vous fera le plus grand bien, mais vous en ressentirez les effets bénéfiques sur votre inspiration.

Et vous ? Quels sont les lieux les plus insolites où vous avez été amenés à écrire ? 

 

Commentaires récents

  • Séléna :)
    21 décembre 2016 - 14 h 09 min ·

    Coucou !
    C’est un bon conseil ! Pour ma part, je suis trop casanière, je devrais essayer de changer de lieu d’écriture plus souvent ! D’un autre côté, j’aime écrire au calme, et le calme est parfois difficile à trouver en extérieur… mais ça vaut la peine de sortir, ne serait-ce que pour s’aérer un peu. Après tout, il ne faut pas laisser croire aux néophytes que les écrivains sentent le renfermé et ont les cheveux pleins de poussière et de toiles d’araignées !

    P.S. Je suis heureuse que les commentaires passent à présent, et j’aime beaucoup le nouveau design du site !

    • Marie
      14 janvier 2017 - 12 h 56 min ·

      Coucou, toi ! Tu m’as bien fait rire avec ton histoire de poussière et toile d’araignée !
      Je suis très casanière, comme toi, mais c’est étrangement lorsque je n’avais pas le choix qu’il m’est arrivé de devoir écrire en dehors de mon cocon habituel, lors de mes déplacements de plusieurs jours. Et c’est là que je me suis rendue compte que j’avais beaucoup plus de facilité à écrire : moins de distraction du quotidien, moins d’interruptions…
      C’est d’ailleurs de là qu’est né le besoin d’écrire cet article. Pour forcer les casaniers à sortir de leur tanière ! 😉

  • KiaraWinchester
    13 janvier 2017 - 23 h 27 min ·

    Salut !

    Pour ma part il est vrai que mes idées me viennent principalement quand je suis en déplacement (quand je prend le métro j’imagine une scène de course poursuite à pieds dans les tunnels du métro la nuit par exemple…). Le problème c’est que l’inspiration vient en général quand on n’a pas le temps ! C’est un gros problème que je rencontre constamment ! Je note donc mes idées sur mon téléphone, rapidement. Des fois j’ai même peur que quelqu’un me lise par dessus mon épaule et me prenne pour une folle vu les scénarios alambiqués que j’écris !

    (Continue ! J’adore ton site !)

    • Marie
      14 janvier 2017 - 13 h 01 min ·

      Ah ah je vois tout à fait ce que tu entends par là ! Après, je pense que tout s’explique.
      Quand tu as le temps, tu cherches à le combler soit par quelque chose de divertissant, soit par une activité que tu ne peux plus te permettre de repousser (la procrastination…) Il n’y a donc aucune place pour l’inspiration. En revanche, quand tu es dans le métro ou autre, tu n’as d’autre choix que d’attendre. Et donc, il ne te reste plus que ton imagination pour te tenir compagnie et te faire passer ce temps.
      Cela signifie donc qui tu es une personne très créative. C’est super !
      Maintenant, à toi de trouver la force nécessaire pour te poser un instant et résister aux tentations extérieures pour écrire et laisser ton imagination te (et nous) porter aussi loin que possible ! 😉

  • Coco
    14 mai 2017 - 19 h 41 min ·

    Bah… Ma chambre. J’écris pas partout quand je vais au lycée, ou à l’école de musique (les endroits où je vais au moins une fois par semaine sauf pendant les vacances), bah j’ai pas mon ordi, et j’aime pas écrire sur papier ou sur portable. Sur portable j’y arrive pas, et sur papier, il faut tout que je retape après et ça me saoule. Mais des fois, je vais dans mon salon ^^ c’est sûr que si j’écrivais dans la cour du lycée, j’aurais une belle vue sur le lac (n’ai-je pas dit cette phrase rien que pour vanter la vue que j’ai depuis le lycée ? Si.)

Commenter